La formation : un monde en révolution


Paroles d'experts

La formation : un monde en révolution

Avec l’activation du CPF (Compte Personnel de Formation, successeur du DIF) et la réforme de la formation professionnelle annoncée par Emmanuel Macron, les salariés devraient disposer d’une plus grande autonomie dans le choix des cursus. Grâce au déploiement du digital désormais affirmé, la plus grande variété des modalités pédagogiques (classes virtuelles, webinars, MOOC, SPOC, …) va également contribuer à accélérer cette tendance.

Arctus s’inscrit dans cette mouvance et s’appuie sur le digital pour mettre en place plusieurs pratiques innovantes en capitalisant sur son expertise de formation dans le domaine du travail collaboratif.

 

Une formation action pour acculturer TPE et PME au digital

Pour aider les TPE/PME du commerce et de la distribution à conduire leur transformation digitale interne et externe,logoforco-300x150 le Forco a lancé DigiPME en janvier dernier. Un dispositif « anti-fracture numérique » financé avec le soutien du Fonds paritaire de sécurisation des parcours professionnels (FPSPP). Arctus est à la manœuvre pour délivrer cette prestation de « formation/action ». Celle-ci s’organise autour d’une démarche en quatre étapes. D’abord un entretien téléphonique entre le dirigeant de l’entreprise et un consultant d’Arctus pour rappeler les objectifs, préciser la méthode et fixer le calendrier des rendez-vous. Ceci est suivi d’une deuxième étape : une journée d'audit au sein de l'entreprise, afin d'évaluer sa maturité numérique avec interviews du dirigeant et de salariés représentatifs, l’occasion de récupérer de la matière pour comprendre le fonctionnement de l'entreprise, appréhender chaque poste et le rôle de chacun, identifier les points forts de l'organisation et les points à améliorer. A la troisième étape le consultant rédige un rapport de préconisations, présenté à l’entreprise une quinzaine de jours après l’audit, il permet de décider d’arbitrages. Enfin, un plan d'action est élaboré sur la base de ces arbitrages, à court, moyen et long terme. L’entreprise dispose donc d’une feuille de route immédiatement applicable et ce d’autant plus que la sensibilisation à la transformation numérique se sera opérée pendant les phases d’écoute et de partage.

Cibler les instances dirigeantes de petites structures est un axe qu’il est logique de compléter par une démarche tournée vers chaque salarié aux prises avec la transformation numérique dans son quotidien professionnel.

 

Un MOOC pour sensibiliser le plus grand nombre au travail collaboratif

Comme l’Observatoire e-transformation & intranet le révèle, les outils collaboratifs sont désormais présents dans plus de 55% des entreprises. Une opportunité pour acculturer aux bénéfices des usages numériques notamment en termes de productivité (gain de temps, efficacité professionnelle) et d’efficience (avantages à utiliser les outils collaboratifs pour être reconnu pour son expertise professionnelle ou encore pour développer des contacts transverses au sein de son entreprise). En complément ce MOOC développé en partenariat avec Unow, aborde également les conditions de succès du changement : gouvernance, règles et valeurs partagées, évolution des postures managériales,pilotage, …  Dans le cadre du MOOC, une formation-en-ligne-310x165trentaine de vidéos de 5 minutes sont diffusées pendant 4 semaines. Chaque semaine est clôturée par un quiz pour évaluer les connaissances acquises. Des exercices pratiques et mini-jeux autour des usages collaboratifs permettent aussi de développer ses compétences numériques de façon ludique. Les échanges dans le forum dela plateforme Unow et les 2 webinars complètent la formation et permettent aux participants d’échanger avec l’équipe de formateurs Arctus. Si vous souhaitez bénéficier de la formation et vous inscrire au MOOC c'est par ici !

 

Toutes les entreprises et tous les salariés sont concernés par le déploiement du digital, à la fois comme moyen de formation et comme sujet sur lequel se former. Il y a donc fort à faire. Nous n’en sommes qu’aux débuts. Affaire à suivre 😉

 

retour au blog