Les Ressources Humaines au service de la transformation de la Française des Jeux (1/2)

19 septembre 2017


Paroles d'experts

Les Ressources Humaines au service de la transformation de la Française des Jeux (1/2)

Cette interview menée avant l'été avec Pierre-Marie Argouarc’h, DRH de la Française des Jeux, est découpée en deux volets publiés aujourd'hui et la semaine prochaine. Elle met en exergue à la fois l'attention portée aux hommes et la manière dont le digital est utilisé au service de l'évolution du travail dans l’entreprise.

Pierre-Marie Argouarc’h – un DRH atypique

La fonction crée l’homme dit-on, à moins que ce ne soit l’homme qui crée la fonction. Pierre-Marie Argouarc’h, Directeur des Relations Humaines et de la Transformation (DRHT) de la Française des Jeux (FDJ) reçoit dans son bureau - en fait une salle de réunion ! La pièce est équipée d’une grande table de réunion, au mur un écran sur lequel sont projetés en mode wifi les supports visuels de sa présentation, au-dessus de la porte, une pendule qui figure dans toutes les salles de réunion et rappelle les grands principes pour une réunion efficace. Pierre-Marie Argouarc’h aime les hommes : son regard chaleureux, sa poignée de main franche le disent. Il appartient à la génération X mais ses préoccupations sont bien de faire avancer la FDJ dans l’ère du digital.

Photo Pierre-Marie Argouarc’h

« Si vous voulez être un DRH écouté, il faut commencer par être exemplaire en matière de management »

Histoire d’un entraineur d’hommes guidé avant tout par le progrès et la recherche de justice. Fils de militaire, il a fait le choix de faire sa carrière dans le civil en restant officier de réserve. Entré à la FDJ en 2008 après avoir passé 15 ans chez Generali et 3 années chez Intermarché. PM Argouar'ch expérimente vite une première mutation pour son entreprise avec l’ouverture du marché des jeux en ligne en 2010 où il travaille main dans la main avec le Comex pour développer l’activité qui s’ouvre à la concurrence et offrir de nouveaux services aux joueurs sur internet.

Aujourd’hui la DRH de la FDJ jouit d’une réputation de premier plan, et attire de nombreuses demandes de « learning expéditions » d’autres Directions des Ressources humaines. Retour sur ce qui fait de cette direction un cas d’école.

« Si vous voulez être un DRH écouté, il faut commencer par être exemplaire en matière de management » dit PM Argouar’ch. Le chantier confié par Stéphane Pallez, Présidente Directrice Générale arrivée en 2014, pour assurer la transformation de l’Entreprise notamment par la digitalisation avec un co sponsoring du Digital, de la DSI et de la DRH donne une opportunité unique à ce DRH battant pour exprimer ses talents.

Ses actions en matière de transformation ? Elles portent aussi bien sur la transformation de l’humain que la transformation digitale. Les moyens sont inspirés des meilleures propositions du marché notamment celles de cabinets de conseil comme l’ASE (Accelerated Solution Environnent) déployé par Cap Gemini dont l’utilisation a été internalisée avec une salle dédiée. Dans cet espace de nombreux sujets sont traités pour « dénouer des nœuds » en appliquant les grands principes de l’innovation de rupture, avec d’abord un temps pour la divergence, puis un temps pour la convergence ce qui permet de sortir aligné avec la solution retenue. La FDJ a ainsi internalisé beaucoup des techniques actuelles de développement des modes collaboratifs, elles sont même proposées à des entreprises extérieures.

La transformation de l’humain : une priorité

« Les hommes pour donner le meilleur d’eux-mêmes doivent être heureux au travail et être accompagnés dans l’exercice de leur fonction », ces éléments font partie des convictions de PM Argouar’ch. Le déploiement des Principes d‘Actions Managériales en est une bonne illustration, il correspond à la conceptualisation de la philosophie d’accompagnement du changement de la FDJ (l’entreprise a reçu d’ailleurs la première certification entreprise en France comme expert de la conduite du changement décerné par la Chaire ESSEC du changement).

Ainsi « Manager à l'ère du numérique » c’est aussi s’impliquer directement dans l’action de trans-formation avec la posture coach. Convaincu par cette approche « opérante » PM Argouar’ch a formé lui-même 220 managers et co-animé pendant 8 mois, 22 sessions de 10 personnes, l'année de l'ouverture des jeux en ligne, une formidable opportunité pour créer un lien de confiance avec chacun des managers ! Ce projet lui a d’ailleurs valu le Trophée du DRH entrepreneur.

Les 9 PAM (Principes d’Action Managériale)

Mais que recouvrent ces 9 programmes quasiment toujours assurés en tandem entre des leaders de la FDJ et des consultants de différents cabinets ?

  • PAM 1 « Le manager FDJ, 1er acteur du management des RH » est une formation au rôle du manager : aller à l’essentiel, donner du sens, jouer l’équipe, faire preuve de courage et agir pro activement ;
  • PAM 2 aborde le thème de la diversité avec « Théâtre à la carte ». La prise de conscience a été telle que la sensibilisation a été étendue à tous les salariés ;
  • PAM 3 traite du bien-être au travail, en intégrant la nécessité de gérer les urgences et les importances. Un film a notamment été réalisé pour illustrer ce sujet ;
  • PAM 4 se scinde en deux volets, le premier : manager avec le droit du travail, co-animé par un responsable en droit social ; le second aborde le thème du management de la performance économique et financière, il est co-animé avec des managers de la direction financière ;
  • PAM 5 se porte sur « manager avec le développent durable et la Responsabilité Sociale d’Entreprise ». Il s’adresse à tous les collaborateurs ;
  • PAM 6 a pour thème « Développer son leadership » pour permettre de passer du manager qui porte le message au manager qui est le message. On passe de cas concret dans la vie au quotidien dans l'entreprise, puis les équipes travaillent en co-développement pour trouver des solutions ;
  • PAM 7 traite de la conduite et de l’accompagnement du changement au travers d’une approche pédagogique avec un jeu de société ;
  • PAM 8 permet de revoir la finalité de chaque outil de rémunération à disposition des managers en intégrant la reconnaissance financière et extra-financière ;
  • PAM 9 enfin, le dernier né, aborde comment manager à l'ère du numérique avec la posture coach. Les collaborateurs ont leur savoir au bout de leur doigt. Le manager doit être dans l'épanouissement du collaborateur et, comme un coach, faire accoucher de la bonne solution. Ce programme comporte à la fois des actions de coaching collectif et de co-coaching. Le comité exécutif vient de suivre ce module car à la FDJ, l’exemple vient d’en haut.

Pour s’inscrire dans son temps et transformer durablement l’organisation pour la rendre adaptable aux grandes évolutions du moment les actions doivent se déployer aussi dans le monde numérique. La Française des Jeux et son DRHT s’y emploient.

 

Retrouvez la suite de cette interview en cliquant ici

par Isabelle Reyre

retour au blog

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autour des mêmes sujets