Prix du mémoire digital : les objets connectés à l’honneur


Actualités

Prix du mémoire digital : les objets connectés à l’honneur

miniature - remise-delphine-isabelleLe 2 février dernier, Arctus et ses partenaires, l'association Innov'Acteurs, l'éditeur MkF Editions et le magazine Entreprises et Carrières, remettaient le Prix du Mémoire Digital 2016-2017 dans le cadre prestigieux de la BnF, à Delphine Touzouli, étudiante du M2 Communication et Technologies Numériques de l'Ecole des Mines d'Alès/CELSA pour son travail de recherche sur les objets connectés dans les festivals de musique.

Du mot d'accueil prononcé par Arnaud Beaufort, directeur général adjoint de la BnF, qui a emmené les participants sur les traces d'Alexandre Le Grand, à la conférence de Jacques Fradin, fondateur de l'Institut de Médecine Environnementale, et initiateur de l'Approche Neurocognitive et Comportementale, qui a engagé les cerveaux sur la piste de l'agilité et de la créativité, les thématiques de la connaissance et du numérique ont irrigué tous les échanges de la soirée.

Puis l'heure est venue d'annoncer le nom de la gagnante de cette nouvelle édition du Prix du mémoire, après 3 mois de lecture assidue des 33 mémoires en course et la pré-sélection de 8 travaux soumise au jury du Prix.

"Avec sa recherche sur les objets connectés, Delphine Touzouli explore un domaine encore innovant et prospectif : son analyse du marché et de ses acteurs (start-up, organisateurs de festivals et festivaliers) sous l’angle de leurs enjeux économiques (marketing de la data) -sociétaux (valeurs)-juridiques et technique (sécurité) est assortie de recommandations, utiles aux acteurs économiques qui s’intéressent au déploiement de l’IoT", explique Muriel Garcia, présidente d'Innov'Acteurs et présidente d'honneur du jury du Prix du mémoire digital.

"Cette année encore, le Prix du mémoire digital se positionne comme un avant-coureur de tendances, ajoute Isabelle Reyre, directrice associée d'Arctus, en valorisant un mémoire sur un sujet précurseur", rappelant que l'édition 2013-2014 avait récompensé un travail sur les MOOC, l'édition 2014-2015 un sujet sur l'évolution des métiers en lien avec le big data et la dernière il y a un an, le crowdsourcing comme ubérisation du secteur du graphisme.

L'étudiante qui a reçu de la part d'Arctus un chèque de 2 000 euros verra également son mémoire édité dans une version numérique chez MkF Editions, et faire l'objet d'un dépôt légal à la BnF.

 

Vue du Belvédère de la BNF

retour au blog

Autour des mêmes sujets