Retour d’expérience : Bilan d’usage du réseau social de Covéa

22 novembre 2016


Actualités

Retour d’expérience : Bilan d’usage du réseau social de Covéa

Covéa est une Société de Groupe d’Assurance Mutuelle, fruit du rapprochement en 2005 de 3 enseignes aux identités commerciales indépendantes : MAAF, MMA et GMF. Covéa représente aujourd’hui une galaxie de sociétés issue du tissu historique des 3 marques, et rassemble plus de 22 000 collaborateurs en France. Avec plus de 11 millions de clients et près de 3 000 points de vente, Covéa assure un foyer sur quatre par l’une de ses marques et se positionne comme le premier assureur en biens et responsabilité.

Isabelle Mougeolle, responsable du centre collaboratif Corus au sein de Covéa, revient avec nous sur le projet Corus, et l’intervention d’Arctus dans le cadre d’un bilan d’usages sur le réseau social d’entreprise.

isabelle-mougeolle-covea

 

Dans quel contexte s’ancre votre projet de transformation digitale interne ?

Aujourd’hui au sein de Covéa, on compte 3 intranets distincts + CORUS . Seule plateforme commune, les 3 marques vont encore plus loin dans le collaboratif en mettant en commun leurs énergies grâce à un enrichissement mutuel sur un socle unique, de l’outil IBM.  Corus a été lancé en 2014 pour faciliter l’activité professionnelle quotidienne de tous les collaborateurs Covéa. Il sert notamment 3 objectifs de collaboration qui convergent tous vers le client :

  • Efficacité opérationnelle : partager des bonnes pratiques, partager l’info pour être plus fort ensemble
  • Convergence de nos identités : les 3 enseignes échangent, partagent, créent de l’intelligence collective en dehors des frontières géographiques pour inventer l’entreprise de demain
  • Innovation : vecteur de collaboration entre personnes, équipes ou métiers, Corus permet le partage d’idées, de créativité pour anticiper les évolutions et développer notre agilité.

Aujourd’hui, en quelques chiffres, Corus c’est 120 000 visites, 23 000 profils connectés, un réseau de 157 ambassadeurs et 649 animateurs de communautés, dispersés sur toute la France.

 

logo-corus

 

Quelles ont été les étapes charnières de ce projet ?

Octobre 2014, on déploie la plateforme sur les marques MMA et MAAF pour commencer. En janvier 2015, on ouvre le réseau aux collaborateurs de la GMF. Et en octobre 2015, on déploie au sein de l’entité Fidélia.

En janvier 2016, c’est l’heure du premier bilan d’usages, pour savoir où nous en sommes, et quelles sont les pistes pour la suite.

 

Quel rôle a joué Arctus dans ce projet ?

Arctus a joué un rôle de conseil et d’accompagnement pour la mise en place du bilan d’usages en déployant trois dispositifs complémentaires :

  • Un questionnaire déployé auprès de 22 000 personnes
  • Des interviews auprès des acteurs clés du déploiement
  • Un  audit sur un échantillon de 20 communautés

Suite à cette écoute, ils ont pu nous faire une recommandation détaillée en 8 volets pour la suite de Corus au sein du groupe.

 

copie-ecran-corus-300x192

 

Quelles sont les prochaines étapes à venir ?

Les prochaines étapes découlent tout naturellement des recommandations faites par Arctus. Nous allons agir sur deux leviers :

  • Professionnaliser les acteurs : c’est-à-dire reconnaitre le rôle des animateurs de communautés et des acteurs métiers
  • Faire de Corus un véritable levier de l’innovation

L’objectif est d’intégrer Corus dans le projet de Digital Workplace global, en rationnalisant le dispositif d’information et de communication du groupe.

 

Si vous aviez un conseil à donner pour les personnes souhaitant mener un tel type de projet, lequel serait-il ?

check this epic game which is called teer results incase you are not suscribed.
En fait, ce serait plutôt trois conseils à donner :

  • Lâchez prise !
  • Intégrez votre projet dans une vraie vision prospective
  • Faites-vous accompagner par des experts

 

Merci à Isabelle pour ce retour d’expérience. Pour continuer les échanges, rejoignez-nous sur les réseaux sociaux :

linkedin twitter-image

retour au blog

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Autour des mêmes sujets