Et si on riait un peu sur le Réseau social d’entreprise

15 novembre 2016


Paroles d'experts

Et si on riait un peu sur le Réseau social d’entreprise

 

« Il n’y a point de génie sans un grain de folie », disait Aristote. Les articles sur l’ humour au bureau fleurissent dans les médias, à l’heure où les organisations se préoccupent de plus en plus du bien être des salariés et de la qualité de vie au travail. Et si, on introduisait un peu d’ humour sur le réseau social d’entreprise. Souvent pilier de la communication interne, l’intranet collaboratif se veut sérieux et professionnel. Et pourtant l’usage de l’humour y auraient bien des vertus… Petit guide -pas du tout décalé- à l’intention des animateurs de communauté.

 

Une minute de rire équivaudrait à 45 minutes de relaxation : avec ses effets sur le taux d’endorphine (l’hormone du bonheur) et sur la réduction des hormones liées au stress, les bénéfices du rire sur la santé ne sont plus à prouver. Mais de là, à faire des blagues sur son espace collaboratif, il y a un pas… Et pourtant là aussi, les bénéfices de l’ humour peuvent être bien réels.

emoticone-laugh

Esprit d’équipe, créativité et attractivité : des bénéfices de l’ humour sur une communauté

Comment briser la glace quand on anime un groupe humain ? Qu’il soit physique (en réunion, en formation,…) ou virtuel, l’ humour a le même pouvoir : il décomplexe, il détend l’atmosphère parfois un peu rigide quand la communauté ne se connaît pas, il fait éclater les stéréotypes,… En créant une référence commune aux membres du groupe, l’ humour renforce la cohésion. Ainsi, lorsqu’on rit ensemble, on travaille aussi mieux ensemble. Un facteur essentiel pour une communauté qui démarre et parie sur l’esprit d’équipe.

Avec un ton léger, l’ humour rend aussi la communication plus fluide, moins formelle, ce qui est particulièrement favorable à la libération de la parole et à l’émergence d’une atmosphère bienveillante sur la communauté, où les utilisateurs vont sentir peu à peu qu’ils peuvent s’exprimer en toute confiance et sans jugement.

L’ humour a également la vertu de favoriser la créativité : regarder un problème sous un angle plus drôle -lorsque le sujet le permet- permet de prendre du recul et fait parfois naître de nouvelles idées. Un avantage non négligeable quand une communauté vise justement à libérer la créativité et à trouver des solutions nouvelles.

Et puis une communauté où l’animateur publie régulièrement une petite note d’ humour est souvent plus attrayante. Avec son effet rendez-vous, auxquels les utilisateurs s’attachent, l’usage de l’ humour concourt directement à l’attractivité de la communauté et à sa consultation par les membres.

 

smiley-happy

De l’empathie à la sympathie : l’ humour comme qualité de l’animateur de communauté

Sans tomber dans les pitreries et les blagues de bas étage, un animateur de communauté qui pratique régulièrement l’ humour, dans le ton de ses interventions ou dans les publications un peu décalées qu’il propose occasionnellement à la communauté, dévoile aussi toute son humanité. Et par la même, encourage les autres utilisateurs de la communauté à aller vers lui. Une qualité essentielle pour un animateur de communauté dans son rôle d’homme (ou de femme) de réseau, capable de fédérer les membres de la communauté autour de lui, de les impliquer dans les échanges et la collaboration au sein de la communauté.

Si son écoute et son empathie naturelle en font déjà un interlocuteur reconnu par les membres de la communauté, l’usage de l’ humour le rendra encore plus accessible et plus sympathique, sans pour autant qu’il n’en perde sa crédibilité liée par exemple à son expertise sur le sujet qui anime la communauté. Bien au contraire, celle-ci pourra s’en trouver renforcée : quoi de plus plausible qu’un expert qui sait aussi rire de lui !

 

smiley-wink

Microblog, blog et sondage : des formats adaptés à l’ humour

Alors comment pratiquez l’ humour sur sa communauté ? Avec quels outils et quels moyens ? D’abord, pour introduire de l’ humour dans la communauté, capitalisez sur les rencontres physiques. Les anecdotes du dernier séminaire, les photos d’équipe légèrement décalée, le bêtisier d’une vidéo plus officielle, sont autant de moyens d’introduire l’ humour dans la communauté et de prolonger des séances de rires partagées IRL. Ensuite faire un sondage avec des propositions un peu décalées sur un sujet très sérieux peut être un bon moyen de détendre l’atmosphère.

Le format blog parce qu’il est particulièrement incarné par celui qui publie, est un format tout à fait adapté à l’usage de l’ humour. Dans le ton bien évidemment, les sujets abordés qui peuvent avoir un regard décalé ou encore les illustrations proposées, sous formes de clin d’œil. Les réseaux sociaux et internet regorgent de gif animés, de mêmes et de dessins humoristiques qui peuvent être ré-utilisés pour apporter cette petite touche facétieuse à un billet de blog ou à la page d’accueil de la communauté.

Autre format qui se prête à l’ humour : le microblogging. Parce qu’il est court et que son contenu n’est pas capitalisé, c’est un format qui permet de publier facilement une petite anecdote vécue, une pensée du jour amusante ou même le fameux canular du 1er avril. Tous les métiers ont leurs « perles », ces petites plaisanteries qui circulent sur des situations bien réelles, rencontrées sur le terrain, en clientèle comme en réunion. Sans tomber dans la moquerie, ces perles peuvent participer aussi de façon emblématique à la culture métier, à l’identité partagée par les membres de la communauté.

Enfin, selon la nature de la communauté, l’ humour peut être un choix éditorial assumé et rien n’empêche l’animateur de communauté de proposer des jeux et concours à base de selfies plus ou moins décalés… l’ambiance sur la communauté n’en sera que galvanisée et le nombre de like démultiplié !

 

smiley-serious

L’ humour c’est du sérieux : des risques et de la modération sur la communauté

Ce n’est pas parce que l’atmosphère est détendue sur la communauté, que l’on peut y écrire tout et n’importe quoi. La communauté a une gouvernance, des lois qui régissent la prise de parole. C’est encore une fois à l’animateur de communauté de s’assurer que ce commentaire au ton décalé n’est pas empreint de sarcasmes et de sous-entendus malveillants. En effet, même si cela n’était pas l’intention de son auteur, l’écrit n’a pas toujours la même portée que l’oral, et un gentil pic envoyé avec un regard bienveillant dans une salle de réunion peut paraître bien dur à avaler lorsqu’il apparaît dans un commentaire sur la communauté, du moins pour celui qui le lit !

Par ailleurs, l’ humour est parfois propre à une culture, un métier, un pays. Dans certaines communautés, très transverses, il se manie avec d’autant plus de précaution qu’il peut générer non seulement des incompréhensions mais aussi des malentendus aux conséquences plus ou moins gênantes… dont celles de vexer certains membres de la communauté qui risqueraient de ne plus y remettre les pieds !

Enfin, l’ humour pour l’animateur de communauté qui le pratique avec raison et justesse, peut-être une arme de choix pour désamorcer un quiproquo, un commentaire qui commence à dériver, ou pour remettre du lien et de la légèreté quand une discussion s’envenime sur le forum de la communauté. L’ humour sera d’autant plus fort dans ces situations qu’il sera partagé par d’autres acteurs de la communauté, qu’ils soient contributeurs réguliers ou simples utilisateurs. Comme on dit : « Plus on est de fous, plus on rit ! »

 

Par Gaëlle Roudaut    twitter-image


Sources :

Cet article est inspiré par :

http://www.lexpress.fr/emploi/gestion-carriere/au-travail-l-humour-engendre-la-joie-et-le-plaisir-d-etre-ensemble_1293272.html

http://www.limeblogue.ca/mode-de-vie/les-bienfaits-de-lhumour-au-travail/

http://www.revuegestion.ca/agir/les-bienfaits-du-rire-au-bureau-0/

http://www.jeanluctremblay.com/humour.html

retour au blog

Une réponse à “Et si on riait un peu sur le Réseau social d’entreprise”

  1. […] « Il n’y a point de génie sans un grain de folie », disait Aristote. Les articles sur l’ humour au bureau fleurissent dans les médias, à l’heure où les organisations se préoccupent de plus en plus du bien être des salariés et de la qualité de vie au travail. Et si, on introduisait un peu d’ humour sur le réseau social d’entreprise.  […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Autour des mêmes sujets