Le RSE, révélateur de compétences et de talents, thermomètre infaillible du climat social… : les DRH en font-elles bon usage ?

19 mai 2016


Paroles d'experts

Le RSE, révélateur de compétences et de talents, thermomètre infaillible du climat social… : les DRH en font-elles bon usage ?

Retour sur quelques éléments de réflexion partagé à l’occasion d’une table ronde lors de l’édition 2016 de Solutions Intranet

 

Alors que les salariés disposent de plus de territoires d’expression dans l’entreprise avec notamment les outils sociaux et collaboratifs, la DRH doit développer son agilité dans l’utilisation de ces services et dans la captation des signaux forts et faibles émis par le corps social au travers de ces outils.

 

1 -Que nous disent les RH en lien avec le web interne ? : Résultats issus de l’Observatoire des RH et de la e-transformation 2015 :

Le nombre d’espaces dévolus au déploiement des enjeux RH est stable.

La gestion de la formation conserve la première place et toujours de manière significative. Plus d’une entreprise sur deux met en place des espaces en ligne pour l’intégration des nouveaux arrivants. Un tiers des entreprises ont déployé des espaces en lien avec les IRP. Enfin, les espaces en lignes au service du développement de parcours professionnels, font leur entrée cette année directement au-dessus de la barre des 1/3. Un premier pas dans le prolongement du travail sur la marque employeur pour limiter le gap entre l’image moderne et la réalité interne.

Les espaces dédiés aux considérations sociales sont en évolution très significative. Ils sont passé de la 6eme à la troisième place et sont présents dans 1 entreprise sur 2 désormais.

Le recours au blog et au réseau social d’entreprise est cité dans 34% des cas (22% en projet) pour assurer le transfert des compétences.

Enfin, pour les RH, le digital aura un impact fort sur : la formation : 77% (+7), l’innovation 59%, le recrutement 56%, la mobilité 57% et enfin la gestion des compétences 43% (+5)

 

Graph impact digital

 

 

2 – Quels bénéfices peut retirer la DRH du déploiement d’outils collaboratifs et d’un réseau social d’entreprise : quelques illustrations

Améliorer le recrutement et la mobilité

  • Avec l’augmentation de la visibilité des compétences et des profils intéressants dans l’entreprise au travers des profils enrichis disponible dans le RSE
  • En utilisant le système de notoriété explicite (les personnes reconnues sont visibles, leurs contenus commentés, leurs avis relayés)
  • En profitant de la force du réseau pour se faire recommander des personnes que l’on ne connait pas

 

Favoriser la gestion des parcours professionnels

  • En permettant aux personnes de communiquer sur leurs parcours professionnels avec plus de chaleur, d’émotions… et de précision dans des espaces collaboratifs conçus à cette fin
  • Avec le réseau interne qui facilite la mise en contact transversale pour apporter des réponses rapides et concrètes
  • Avec la mise en place des lieux d’échange sur les questions cruciales pour les salariés en lien avec l’évolution professionnelle (espaces collaboratifs thématiques)

 

Gérer les relations sociales

  • En communiquant régulièrement et de façon transparente sur la stratégie au travers d’espaces dédiés à ces sujets
  • En donnant aux interrogations et aux craintes un territoire d’expression pour y déployer un argumentaire favorable à l’entreprise (communautés d’intérêt)

 

Capitaliser et transmettre des savoirs

  • En rendant explicite une connaissance tacite
  • En permettant aux experts de partager leurs connaissances dans un format digeste pour les plus jeunes (blog)
  • En créant un glossaire de l’entreprise ou d’un métier(wiki)
  • En donnant rapidement accès aux experts internes pour des questions opérationnelles (Forum, chat)
  • En mettant en relation des personnes différentes, de formation, de culture, de métier différent pour faire naître l’innovation (Granovetter, théorie des liens faibles)
  • En permettant à des personnes de partager des réflexions, de faire mûrir un sujet
  • En expliquant les problèmes rencontrés pour susciter l’intérêt des personnes externes dans la résolution de problèmes

 

Cette liste n’est bien sûr pas exhaustive, mais donne une indication du potentiel porté par les outils collaboratifs et sociaux.
L’évolution de la pyramide des âges conduit les DRH à être confrontés au transfert des compétences de manière accrue. Réseaux social d’entreprise et outils collaboratifs constituent une partie de la solution. Les DRH doivent nécessairement être impliqués dans les projets de transformation digitale interne, sans eux la dimension humaine du projet n’a pas la même portée. L’attractivité de l’entreprise, le sourcing interne et valorisation des talents sont augmentés avec le déploiement de ces outils.

retour au blog

Autour des mêmes sujets