REX : Accompagnement de la création de l’Observatoire digital Humanis

8 janvier 2018


Retours d'expérience

REX : Accompagnement de la création de l’Observatoire digital Humanis

Humanis, acteur de référence dans le monde de la protection sociale, occupe aujourd’hui une place prépondérante sur les métiers de la retraite complémentaire, de la prévoyance, de la santé et de l’épargne. Le Groupe compte aujourd’hui 6400 collaborateurs engagés au service de 10 millions de personnes protégées et 700 000 entreprises adhérentes.
Retour sur le projet de création de l’Observatoire digital interne avec Adeline Guénard, chef de projet RH sur les sujets liés à la transformation digitale chez Humanis.

Dans quel contexte s’ancre ce projet d’Observatoire digital interne ?

L’Observatoire digital Humanis s’inscrit dans le cadre de la construction de la démarche de transformation digitale du Groupe. En interne, nous avions déjà engagé depuis quelque temps des actions sur le sujet de la transformation digitale. L’Observatoire est né d’une volonté d’amplifier nos différentes actions.
La Direction des Ressources Humaines et le service de Communication Interne ont mené une réflexion autour de la création d’un baromètre ou d’une enquête. Comme nous participons régulièrement à l’Observatoire de la e-transformation et de l’intranet mené par Arctus, nous avons pris le parti de contacter l’équipe pour échanger sur ce projet. Ensemble, nous avons validé la création d’un Observatoire à destination de tous les collaborateurs du Groupe afin d’obtenir une photographie régulière de la transformation digitale d’Humanis et des évolutions à mener.

Quelles ont été les étapes clés de ce projet ?

Après la définition des contours du projet, nous avons réalisé, en juin 2017, des ateliers de co-construction auxquels nous avons associé différents acteurs de la transformation digitale chez Humanis. Ces ateliers collaboratifs, animés par Arctus, ont permis de figer le contenu du questionnaire. Nous avons retenu trois axes principaux : les usages digitaux privés, les usages numériques au sein d’Humanis et la perception des collaborateurs sur la transformation digitale de l’entreprise ainsi que l’impact de cette transformation pour eux-mêmes.
Par la suite, Arctus a pris en charge la partie conception et administration du questionnaire. Cette première édition de l’Observatoire s’est déroulée de mi-juillet à mi-septembre 2017. Enfin, cet automne, Arctus a réalisé l’analyse puis la restitution des résultats dont la réalisation d’une infographie à visée pédagogique publiée sur For’Hum notre intranet collaboratif.

Quel rôle a joué Arctus dans ce projet ?

Au-delà d’un accompagnement à chaque étape du projet, l’équipe Arctus a apporté son expertise sur les sujets de la transformation numérique, sur la réalisation de ce type d’enquête et sur l’exploitation des résultats. L’apport d’éléments de comparaison nous a permis, par exemple, de nous positionner par rapport à d’autres entreprises et aux moyennes nationales.

Quels sont les résultats du projet ?

Les résultats ont confirmé la perception que nous avions a priori. Les collaborateurs ont développé des usages numériques personnels mais on note encore aujourd’hui des freins ou des réticences pour transposer ces usages en entreprise. Ces résultats ont aussi confirmé le besoin d’accompagnement sur les changements de pratiques et notamment un accompagnement humain, de proximité, pour s’approprier les changements liés au numérique.

Quelles sont les étapes à venir ?

Amplifier l’acculturation sur les sujets de la transformation digitale fait partie de nos enjeux sur l’année 2018.

Nous allons :

  • multiplier les actions de proximité afin d’embarquer un maximum de collaborateurs sur tous nos sites et d’aider les managers à démultiplier la communication sur ces sujets auprès de leur équipe
  • identifier des ambassadeurs afin de nous aider à promouvoir nos actions en local, au plus près des collaborateurs.
    La prochaine édition de l’Observatoire, dans 12 à 18 mois, nous permettra de voir si ces actions ont porté leurs fruits.
Si vous aviez un conseil à donner aux personnes souhaitant mener un tel projet, quel serait-il ?

Au-delà d’un objectif de mesure, il ne faut pas hésiter à utiliser ce type d’enquête pour faire de la pédagogie. L’Observatoire nous a permis de faire le lien entre la transformation digitale et des démarches internes comme, par exemple, le développement d’espaces de travail collaboratif chez Humanis.
Par ailleurs, il est nécessaire de bien cibler les besoins car les sujets liés à la transformation digitale sont nombreux et larges. On est vite dépassé par l’exhaustivité des questions !
Enfin, il ne faut pas hésiter à envoyer le questionnaire à des bêta testeurs afin de veiller à ce que le questionnaire reste compréhensible pour des personnes moins familières avec les sujets évoqués.

retour au blog

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Autour des mêmes sujets