Usages et perception des espaces collaboratifs en entreprise : que faut-il retenir des résultats de l’Enquête Flash ?

12 décembre 2019


Actualités

Usages et perception des espaces collaboratifs en entreprise : que faut-il retenir des résultats de l’Enquête Flash ?

Les résultats de l'Enquête Flash sur les usages et la perception des espaces collaboratifs digitaux déployés dans les organisations sont en ligne ! Si les répondants sont quasi-unanimes quant à l’utilité de ces solutions, il existe pourtant un vrai décalage entre cette perception positive et l’usage effectif des espaces collaboratifs. Focus sur les enseignements de cette étude.

1. Les usages des espaces collaboratifs progressent

Les espaces collaboratifs en ligne sont bien inscrits dans les habitudes de travail : plus d’un répondant sur deux déclare utiliser des espaces de travail collaboratifs depuis plus de 2 ans.

2. Les usages collaboratifs sont multiples et divers

  • L’usage le plus développé au quotidien reste la conduite de projet pour 85 % des répondants
  • Plus de 50 % utilisent les espaces pour échanger avec des externes, les contraintes de sécurité ayant été maîtrisées.
  • Plus d’1/3 des entreprises utilisent des communautés d’intérêt, soit pour initier les usages collaboratifs, soit au contraire car les usages liés au travail sont déjà bien avancés.

3. La coédition est moins répandue que la mise en commun de documents

Les usages de mise en commun de documents sont déployés dans 3/4 des entreprises. Alors que 2/3 des répondants partagent les documents pour travailler dessus simultanément avec leurs collègues.

4. Les usages du fils de discussion sont variés

86 % des utilisateurs des espaces collaboratifs ont recours à un fil de discussion pour : poser des questions, travailler sur des documents, soumettre des idées, partager des bonnes pratiques mais aussi publier de la veille ou des ressources.

5. Des freins identifiés au déploiement des usages

Si les bénéfices des espaces collaboratifs sont bien identifiés par les répondants, ils pointent aussi du doigt certains freins, parmi lesquels : l'usage encore majeur des échanges par email entre collègues (75%) ou encore une absence d'appropriation de l’outil par le management (47%).

6. Les éditeurs ont une marge de progrès pour répondre entièrement aux besoins des utilisateurs

L'ergonomie non intuitive de certains outils, l'absence de certaines fonctionnalités mais aussi l’apparition régulière de nouvelles solutions ou les fréquentes évolutions des outils expliquent l'adoption parfois faible des espaces collaboratifs.

Retrouvez les résultats détaillés de l'enquête, téléchargeables depuis le site Arctus.

Menée par Arctus du 17 septembre au 22 octobre 2019, cette nouvelle enquête Flash a recueilli près de 300 retours d'expérience d'utilisateurs d'espaces de travail en ligne. Les participants ont répondu au questionnaire auto-administré composé de 15 questions en moyenne en moins de 9 minutes.

Accédez aux précédentes éditions de l'enquête Flash.

 

retour au blog

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Autour des mêmes sujets