Observatoire Intranet & Digital Working : la métaphore du jardin de maturité digitale


L’Observatoire Intranet & Digital Working permet à chaque répondant d’évaluer la maturité digitale interne de son organisation grâce à une métaphore et d’identifier des pistes d’évolution par rapport à l’état de l’art du numérique interne. Cette édition 2021 offre quelques nouveautés par rapport aux éditions précédentes.

Les résultats sont disponibles en téléchargement !

Cette année, la structure du questionnaire est simplifiée et les thématiques abordées réagencées pour traduire les évolutions des dispositifs et usages numériques en entreprise. Les thèmes adressés sont les suivants :

  • Les enjeux de la transformation digitale et l’engagement des populations
  • Les fonctionnalités du dispositif : information et communication interne, collaboratif et fonctionnalités sociales
  • Les outils numériques
  • Le niveau d’usages du dispositif
  • L’accompagnement au changement et la gouvernance

Les réponses aux questions de l’Observatoire permettent d’établir un diagnostic de maturité digitale matérialisé en fin de questionnaire par une métaphore. Si dans les précédentes éditions nous utilisions la métaphore de l’arbre pour présenter la maturité digitale des organisations, cette année nous filons encore sur une métaphore inspirée du végétal axée sur le thème… du jardinage.

Pour comparer les organisations dans leur maturité numérique et leur permettre de se benchmarker, nous avons identifié 2 axes descriptifs de ces transformations :

Axe 1 – Les outils de jardinage : 3 niveaux de richesse fonctionnelle du dispositif digital interne

Le niveau de richesse fonctionnelle des dispositifs déployés est traditionnellement suivi par l’Observatoire. Dans cette édition 2021, la richesse fonctionnelle est représentée par la complexification des outils de jardinage à disposition.  

3 niveaux de richesse fonctionnelle :

Axe 2 – Le développement des plantes et de leur diversité : 3 niveaux d’usages

Le niveau d’usage des dispositifs déployés est un critère essentiel pour qualifier la maturité digitale des organisations et leur niveau de transformation numérique. Ceci permet ainsi de mesurer la réussite des projets d’équipement.

Disposer d’un outil est une chose, en faire bon usage en est une autre. La transformation numérique ne peut s’opérer si l’engagement des hommes, et notamment celui des dirigeants et managers, n’est pas mobilisé. C’est leur implication qui donne les moyens aux hommes de s’approprier les usages des outils numériques.

Le niveau d’usage est traduit par la croissance et la diversité des plantes du jardin.

3 niveaux d’usages :

Les stades de croissance

Les 9 stades de croissance permettent de connaître l’état de la transformation digitale interne de son organisation, de se benchmarker et d’identifier des pistes d’évolution par rapport à l’état de l’art du numérique interne.

Les 9 stades de maturité digitale interne

Retrouvez le détail de chaque profil :

Débutant : dispositif simple et très faible niveau d’usage

Il se matérialise par un jardin uniquement équipé d’une pelle et composé d’une seule et unique jeune pousse. L’engagement dans le numérique des membres de votre organisation est faible et très peu d’usages numériques se déploient. Le dispositif technique proposé est restreint et vous ne disposez pas d’un écosystème digital interne prenant en compte les besoins des personnes qui composent l’organisation. Il semble difficile de voir bourgeonner de nouveaux usages, notamment collaboratifs sur ce dispositif. En cause peut-être, une prise de conscience tardive des enjeux de la transformation numérique, un climat réfractaire et/ou un manque d’accompagnement au changement. Des actions systémiques sont à envisager pour remédier à la situation. La transformation digitale ne pourra prendre racine sans un minimum d’engagement et donc de confiance dans les opportunités offertes par le digital. Pour offrir une expérience de travail numérique et déployer les usages collaboratifs et sociaux, il est nécessaire d’identifier en amont les freins et leviers de la transformation digitale au sein de l’organisation avant d’envisager une refonte du dispositif et de diversifier les outils et les fonctionnalités mis à disposition des collaborateurs. Le risque étant autrement de voir apparaître du shadow IT : les équipes allant chercher ailleurs ce qu’elles ne trouvent pas en interne.

Prévoyant : dispositif assez développé et très faible niveau d’usage

Il se matérialise par un jardin moyennement équipé, avec un arrosoir, un seau, des gants et une brouette, mais composé d’une seule jeune pousse. Le socle du dispositif technique peut permettre l’expression de premiers usages collaboratifs et sociaux. Mais l’engagement dans le numérique des membres de votre organisation est faible et très peu d’usages numériques se déploient. En cause peut-être, un climat réfractaire, le déploiement d’autres outils en parallèle et un manque d’accompagnement au changement pour inciter les utilisateurs à s’y mettre. Des actions systémiques sont à envisager pour remédier à la situation. La transformation digitale ne pourra prendre racine sans un minimum d’engagement et donc de confiance dans les opportunités offertes par le digital. Acculturer le management et l’aider au développement de son engagement numérique et mener des actions de conduite du changement auprès des collaborateurs de l’organisation. Une fois les premiers usages existants, vous pourrez déployer un peu plus de fonctionnalités au sein de votre dispositif web interne.

Technophile : dispositif technique complet et très faible niveau d’usage

Il se matérialise par un jardin très bien équipé avec pelle, râteau, arrosoir, cisaille, gants, engrais, brouette et tondeuse à gazon, mais composé d’une seule jeune pousse. Le dispositif technique proposé est évolué mais l’engagement dans le numérique des membres de votre organisation est faible et très peu d’usages numériques se déploient. En cause peut-être, une prise de conscience tardive des enjeux de la transformation numérique, une absence de sponsor et des usages déportés dans d’autres outils, tout comme un climat réfractaire et/ou un manque d’accompagnement au changement. Des actions systémiques sont à envisager pour remédier à la situation. La transformation digitale ne pourra prendre racine sans un minimum d’engagement de la part des managers et des collaborateurs et donc de confiance dans les opportunités offertes par le digital. A ce stade, il est nécessaire de réaliser un audit des usages numériques, de sensibiliser un sponsor aux enjeux du numérique et d’accompagner le changement.

Astucieux : dispositif simple avec des usages établis

Il se matérialise par un jardin uniquement équipé d’une pelle et composé de quelques plantes de la même variété, en croissance. Une partie de la population de votre organisation est engagée dans le numérique et les premiers usages collaboratifs et sociaux se déploient sur un dispositif technique proposé plutôt restreint. Vous ne disposez pas encore d’un un écosystème digital interne prenant en compte les besoins de toutes les personnes composant l’organisation. C’est un début encourageant, la transformation a des chances de prendre si la conduite du changement associée est développée et si les fonctionnalités et les outils mis à disposition pour les collaborateurs se diversifient. Attention, du fait de leur jeunesse, les usages peuvent rester sensibles à leur environnement (contexte social, organisationnel ou financier difficile au sein de l’entreprise, trop faible accompagnement au changement…) et se replier dans des contextes défavorables. Ils nécessiteront d’autant plus de soutien.

Efficient : dispositif assez développé avec des usages établis

Il se matérialise par un jardin moyennement équipé, avec un arrosoir, un seau, des gants et une brouette, et composé de quelques plantes de la même variété, en croissance. Une partie de la population de votre organisation est engagée dans le numérique et les premiers usages collaboratifs et sociaux se déploient sur un dispositif technique qui permet l’expression d’usages établis. La transformation est en marche et devrait se confirmer si la conduite du changement associée est développée et si les fonctionnalités et les outils mis à disposition pour les collaborateurs continuent de se diversifier. Les usages peuvent rester sensibles à leur environnement (contexte social, organisationnel ou financier difficile au sein de l’entreprise, trop faible accompagnement au changement…) et se replier dans des contextes défavorables. Ils nécessiteront d’autant plus de soutien. Une fois l’engagement des collaborateurs et managers au rendez-vous, vous pourrez déployer toujours plus de fonctionnalités au sein de votre Digital Workplace en ne cessant d’accompagner les évolutions.

Avant-gardiste : dispositif complet avec des usages établis

Il se matérialise par un jardin très bien équipé avec pelle, râteau, arrosoir, cisaille, gants, engrais, brouette et tondeuse à gazon, et composé de quelques plantes de la même variété, en croissance. Une partie de la population de votre organisation est engagée dans le numérique et les premiers usages collaboratifs et sociaux se déploient sur un dispositif technique abouti comprenant des contenus riches et à jour, des fonctionnalités collaboratives et sociales. La transformation est engagée mais nécessite d’être encore davantage accompagnée pour permettre une utilisation étendue des outils mis à disposition. Démultiplier les premières expériences pour essaimer dans toute l’organisation. Attention, du fait de leur jeunesse, les usages peuvent rester sensibles à leur environnement (contexte social, organisationnel ou financier difficile au sein de l’entreprise, trop faible accompagnement au changement…) et se replier dans des contextes défavorables. Ils nécessiteront d’autant plus de soutien. La conduite du changement permet aussi l’engagement de l’ensemble des populations de l’entreprise, point d’étape indispensable pour l’épanouissement des usages.

Atypique : dispositif simple avec des usages matures

Il se matérialise par un jardin uniquement équipé d’une pelle, mais qui est florissant : il est composé de plantes matures de variétés différentes. La transformation digitale interne est effective. Les usages collaboratifs et sociaux sont bien déployés. La transformation digitale est d’autant plus fructueuse, que la météo est favorable (croissance, rentabilité, performance, …) et la culture propice à l’innovation particulièrement fertilisante. Toutefois, le dispositif technique proposé est restreint et ne dispose pas encore d’un un écosystème digital interne prenant en compte les besoins des personnes qui composent l’organisation. Pour offrir une expérience de travail numérique et déployer les usages collaboratifs et sociaux, il est nécessaire de diversifier les outils et les fonctionnalités mis à disposition pour les collaborateurs. Le risque étant autrement de voir apparaître du shadow IT : les équipes allant chercher ailleurs ce qu’elles ne trouvent pas en interne.

Aguerri : dispositif assez développé avec des usages matures

Il se matérialise par un jardin moyennement équipé, avec un arrosoir, d’un seau, des gants et une brouette. Le jardin est florissant : il est composé de plantes matures de variétés différentes. La transformation digitale interne est effective. Les usages collaboratifs et sociaux sont bien déployés. La transformation digitale est d’autant plus fructueuse, que la météo est favorable (croissance, rentabilité, performance, …) et la culture propice à l’innovation particulièrement fertilisante. Le dispositif technique proposé permet l’expression des usages collaboratifs et sociaux. Pour offrir une expérience de travail numérique abouti, il est nécessaire d’enrichir le dispositif mis à disposition des collaborateurs. Un peu plus de fonctionnalités doivent être déployées au sein de la Digital Workplace pour satisfaire les utilisateurs demandeurs de plus de services. Cette évolution permettra d’accéder au niveau Champion.

Champion : dispositif complet avec des usages matures

Il se matérialise par un jardin très bien équipé avec pelle, râteau, arrosoir, cisaille, gants, engrais, brouette et tondeuse à gazon, et qui est florissant : il est composé de plantes matures de variétés différentes. La transformation est effective. Les managers et collaborateurs sont engagés et les usages collaboratifs et sociaux sont bien déployés. La transformation digitale est d’autant plus fructueuse, que la météo est favorable (croissance, rentabilité, performance, …) et la culture propice à l’innovation particulièrement fertilisante. Le dispositif technique proposé est évolué et comprend à la fois des contenus riches et à jour, des fonctionnalités sociales, des espaces collaboratifs, un moteur de recherche, des outils pratiques… en bref, un écosystème digital interne prenant en compte les besoins des personnes qui composent l’organisation. Piloter régulièrement le dispositif afin qu’il reste en phase avec les besoins d’information et de collaboration des populations internes et avec leur engagement dans la transformation numérique. La prochaine étape va consister à intégrer des fonctionnalités innovantes s’appuyant sur l’analyse automatique des données permettant d’adapter l’expérience utilisateur en temps réel.

N’hésitez pas à parler de l’Observatoire Intranet & Digital Working autour de vous 🙂