La nécessaire prise en compte des nouvelles technologies par les managers : les 8 compétences que doit développer un manager

3 décembre 2015


Paroles d'experts

La nécessaire prise en compte des nouvelles technologies par les managers : les 8 compétences que doit développer un manager

Le manager d’aujourd’hui doit cultiver l’intelligence sociale en apprenant à se connecter à d’autres d’une manière directe et profonde pour sentir et stimuler des réactions et provoquer des interactions, autrement dit, l’intelligence émotionnelle et sociale.

Il doit également aiguiser ses compétences cross-culturelles en déployant la faculté d’interagir avec d’autres cultures, modes de pensées, générations, compétences pour être plus efficace dans un groupe.

Il est aussi important de développer sa pensée récursive, qui fait appel aux compétences intégrant des capacités d’analyse statistique ou des raisonnements quantitatifs seront d’autant plus valorisées que les systèmes utilisés vont générer de plus en plus de données à traiter.

En complément, il lui est essentiel d’être agile dans l’usage des nouveaux médias. La capacité à développer et évaluer de manière critique des contenus qui utilisent des nouveaux médias et à optimiser leurs usages va devenir un facteur discriminant et essentiel pour déployer une communication persuasive.

La pratique de la transdisciplinarité est également attendue. L’appréhension de concepts issus de disciplines autres que celles pratiquées au quotidien va devenir impérative pour naviguer dans la complexité. Le traitement de sujets complexes ne s’envisage pas sans recours à la transversalité.

La prise en compte des lieux de travail va aussi devenir une nouvelle ressource. L’environnement physique modélise notre approche cognitive. Les managers doivent apprendre à d’identifier le mode de réflexion nécessaire à différents types de tâches et savoir ajuster leur environnement de travail en conséquence.

On attend également des managers la faculté à savoir gérer la charge cognitive des contenus. La capacité à discriminer et filtrer l’information essentielle et à comprendre comment maximiser le fonctionnement cognitif va prendre une importance grandissante.

Enfin, être agile dans la collaboration virtuelle va devenir obligatoire. Les technologies « connectives » rendent plus facile le travail à distance à condition de savoir impliquer et motiver les équipes composées d’individus dispersés et éloignés. À titre d’exemple, le gaming apporte de nombreuses ressources telles que le feedback immédiat, des objectifs clairs, et une liste de challenges graduels. Le micro blogging et les réseaux sociaux permettent de créer un sentiment de proximité et d’appartenance et leur usage est essentiel pour interagir en temps réel avec les équipes.

 

Pour en savoir plus sur les évolutions qui attendent les managers de ce début de siècle, consultez l’ouvrage « e-Management » écrit par Isabelle Reyre et Marc Lippa et publié aux éditions Dunod.

E-management - Couverture (1)

 

retour au blog

Autour des mêmes sujets